Né en 1982 à Seclin, vit et travaille à Aubervilliers

www.lachatregalerie.com

Le projet présenté articule plusieurs techniques dans la perspective de proposer une forme narrative dessinée éclatée dans l’espace. Les œuvres exposées s’appuient sur une méthode que l’artiste appelle « dodécaphonique ». Elle consiste à choisir un certain nombre d’outils de dessin et à les placer dans un ordre d’utilisation précis. Un geste particulier ou une « forme-signe » est assigné par outil. La foule de signes se répétant amène diverses possibilités de lecture, proposent une déambulation du regard sur la feuille mais aussi dans l’espace d’exposition grâce aux ensembles de « dessins dans l’espace », composés d’éléments de bois et de bandes de papiers colorés. Le cheminement proposé sur le papier peut alors être expérimenté à l’échelle du corps. Ces œuvres relèvent d’une forme de bande dessinée dans l’espace dont le rythme n’est plus celui de la page tournée mais celui de la marche.




Benjamin HOCHART

Blink #7, 2011, technique mixte sur papier, 80 x 113 cm
© photo A. Mole, courtesy de l’artiste et de la galerie Martine Thibault de la Châtre